Votre santé au Cap Vert

Le Cap Vert ne présente aucune des maladies tropicales généralement redoutées. Divers symptômes peuvent toutefois affecter la qualité de votre séjour.
Si cela se produit, ne soyez pas pris au dépourvu. Sachez que notre pays dispose de services de santé performants.
Aucun vaccin particulier n’est obligatoire au Cap Vert…

Les maladies dues aux insectes

L’Archipel du Cap Vert est très sec. Par conséquences, le moustique est peu répandu.

  • Vraiment très peu sur les îles de Santo Antão, São Nicolau, Fogo et Brava..
  • Un peu dans les grandes villes et les îles de Santiago, Sal, Boa Vista, Maio…

Nous n’avons aucun cas de touriste infecté par le paludisme, la fièvre Jaune, la dengue…
Les autres insectes, rares, ne présentent pas de danger infectieux.
Si vous ne manipulez pas les chiens et les chats inconnus, vous n’attraperez pas leurs tiques et leurs puces non plus…

Précautions alimentaires

L’expérience montre que les accidents d’origine alimentaire sont ici très rares.
Les contrôles sanitaires dans les établissements, les contrôles médicaux obligatoires des employés et leur formation semblent porter leurs fruits.
Mais
Notre environnement tropical offre d’excellentes conditions pour la multiplication de toutes sortes de miasmes et micro-organismes.
On a déjà vu, dans nos meilleures cuisines et sous une surveillance que l’occident nous envierait, des produits se dégrader à une vitesse inexplicable… On sait que le mûrissement de bananes (phénomène gazeux) fait tourner la soupe qui est dans le même réfrigérateur…

Quelques conseils
Comme cela est imposé aux personnels de cuisine, le lavage de vos mains doit être soigneux et systématique avant de manipuler des aliments.

Les aliments que vous achetez ou que l’on vous sert

  • Les fromage locaux et les fruits sont excellents. Cependant, avant d’être consommés, ils doivent impérativement être soigneusement lavés avec une eau légèrement javellisée, mieux, épluchés.
  • Les langoustes méritent toute votre attention. Ces produits ne sortent pas toujours de l’océan juste avant le service. Leur conservation sans nettoyage (avec leur tripaille) est très délicate. Au moindre incident dans la chaîne du froid, ils deviennent un bouillon de culture toxique. La cuisson n’y change rien…
  • L’eau
    Préférez la consommation d’eau en bouteille ou qualifiée par un professionnel (eau filtrée)
    Les eaux de nos robinets doivent toujours être considérées suspectes.
  • Sous les tropiques, buvez toujours beaucoup d’eau.

Les affections à micro-organismes

  • Les rhumes et les grippes sont importés par l’activité touristique : Vous.
  • La Tourista ( Diarrhées, vomissements, maux de tête, petite fièvre nocturne…)
    Ses origines sont plus souvent à rechercher du côté soleil, chaleur et déshydratation, que du côté alimentaire.
    Même si ce voyage est le choix de votre tête ou de votre conjoint, votre corps doit d’abord accepter ces nouveaux horaires, ces nouveaux aliments, ces efforts inhabituels, ce soleil qui cuisine, ce vent qui dessèche…
    Mettez-vous à la place de votre système digestif… Il a de quoi se révolter…
    Si les symptômes sont forts, brutaux ou persistent après la nuit : Consultez.
  • MST Cela dépend surtout de vos comportements, même buccaux. Les risques de transmissions sont importants.
    Préservatif se dit Camisola. Cela se vend dans les pharmacies.

Les affections mécaniques

  • Les muscles ou les genoux se plaignent ?
    C’est souvent dû à un circuit « Facile » qu’un incompétent vous aura indiqué…
    Nos visiteurs sont ravis du bien-être que procurent nos salons de massages. C’est le moment d’en profiter.
    Demandez conseil avant de décider d’un parcours. Considérez aussi qu’une carte donne toujours un sentiment de facilité…
    Les cartes sont plates et fausses, pas nos montagnes…
  • Dans le doute, choisissez un circuit prudent, celui que vous pourrez interrompre n’importe où si ça ne va pas….

  • Les entorses et luxations :
    Lorsque un membre ne fonctionne plus, lorsque cela fait mal en un point précis, que cela gonfle ou se déforme : Consultez.
    Vous allez passer une nuit abominable et demain, vous irez consulter, de toute façon…
    Dans le meilleurs des cas, cela mérite surtout du repos. Inventez-vous d’autres vacances.
  • Les fractures.
    Une seule solution : Service médical d’Urgence et consultation…
  • Les affections cardiaques ou circulatoires.
    Une seule solution : Service médical d’Urgence et consultation…
  • Cabo Verde no stress : Ceci est un ordre…

Dans tous les cas : Dans les hôpitaux et les cliniques, une consultation médicale sans rendez-vous est facile. Vous n’y perdrez pas la journée.

Les tout petits

Le Cap Vert présente une démographie dynamique. La moitié de sa population a moins de 18 ans. Les bébés, à eux seuls, forment une véritable armée.
Nos médecins sont entraînés à traiter les affections des petits…

Les services d’urgences et de santé au Cap Vert

  • Praia et Mindelo, les deux grandes villes du pays, ont les hôpitaux principaux et des cliniques privées d’excellent niveau.
    Toutes les spécialités médicales y sont représentées.
  • Les îles qui comportent un aéroport international sont tenues de disposer d’un hôpital qualifié (Santiago, Boa Vista, Sal, São Vicente).
  • Chaque île dispose d’un hôpital et d’un service d’urgences, généralement dans son chef-lieu.
    Mais aussi, au moins un dentiste, parfois d’autres spécialistes.
  • Des dispensaires assurent des permanences en journée dans les localités secondaires.(infirmier, médecin, salle de soins)
  • Des sous dispensaires sont disséminés dans tous les petits groupements humains.(Infirmier, brancard, trousse d’urgence)

Votre assurance médicale de voyage

Elle vous permet de solliciter l’avis de son médecin de garde à toute heure. Un petit coup de fil à ce service, ça rassure, ça oriente…

Mon conseil urgences : Appelez toujours le 132.

Une permanence certaine, partout, 24/24.
Attention : Le standardiste parle surtout portugais, faites passer l’appel par un habitant.

Des numéros d’urgences théoriques :
Médical : 130 – Police : 132 – Pompiers 131

Les services de santé de Paul à Ponta do Sol

Hôpitaux de Ponta do Sol et de Vila das Pombas :
Dispensaire surtout destiné aux campagnes de santé publique et aux traitements curatifs…

Médecins

Ponta do Sol ne dispose pas de cabinet médical privé.
Plus simple : Présentez-vous à l’hôpital principal de Ribeira Grande, « Banca d’urgencia », 24/24.
Vous serez examiné par le médecin de garde, soigné, rassuré.

Procédure d’accueil d’hôpital

  • Présentez le passeport du patient pour créer sa fiche d’admission.
  • Payez la consultation et prenez le reçu (vers 1 500 Ecv). Alors, allez vous asseoir en salle d’attente.
  • Le secrétaire vous appellera dès que le médecin sera prêt à vous recevoir.
  • En cas de traitement en cours, dès le début de la consultation, informez-en le médecin en montrant les boîtes des médicaments utilisés.

Transport vers l’hôpital

De 20h à 6h du matin, vous ne trouverez aucun moyen de transport en attente dans les rues.
En cas de besoin, demandez de l’aide à votre hébergeur ou votre restaurateur.

Mindelo, car vous y passerez forcément

Un hôpital national de bon niveau, avec un service d’urgences 24/24…
Au moins 2 Cliniques de soins privées (Sans RDV, 2000 Ecv, factures… Ils sont les correspondants de vos assurances médicales de voyage…) MEDICENTRE, URGIMED…

Cet article est intéressant ? Partagez le …Share on Facebook

1 Commentaire ajouté(s)

Ajouter votre commentaire
  1. Storm 17 janvier 2017 | Répondre
    "Check out the so-called "Dutch" team som&eime.tquot;The "so-called Dutch" team is as Dutch as our team is American. There is a non-trivial number of Afro-Dutch . The , on the other hand... I had never heard of an Afro Swiss before this.

Ajouter votre réponse

Réinitialiser