Les transports au Cap vert, comment ça marche?

Les transports au Cap vert, comment ça marche?

Le système de transport de notre archipel va vous paraître inhabituel…Les types véhicules utilisés pour tous les modes de transport sont les mêmes : Voiture, Minibus, Pick up

Aluguer

«À louer…» Oubliez vite ce mot et ne l’utilisez plus jamais… Confusion assurée !

Coletivo : Pensez Taxi collectif.

Si c’est cela que vous recherchez : Un transport populaire et pas cher…
Il peut s’agir d’un minibus, d’un 4×4, d’un VL ou d’un pick-up.
Pour l’arrêter, levez le bras et regardez le chauffeur.
Attendre 30mn pour qu’il apparaisse ou qu’il démarre, c’est normal.
En principe, les petits enfants ne payent pas.
Une valise sur un siège peut être considérée comme un passager…

Avantage

Le prix. (Exprimé par personne)

Inconvénients

Le chauffeur est maître à bord : horaires, détours, nombre de passagers…
Le Dimanche et les jours fériés, ce service est plus rare, parfois inexistant.
Montez uniquement dans un véhicule déjà bien plein, trop plein.

Tarifs

Ils sont fixés par des grilles de prix officielles élaborées par Zones / municipio,
Indicatif : Comptez environ 0,10€ par Km et par personne (2015).

Taxi : Pensez, transport privé.

C’est ce mode de transport (de tarification) que l’on vous propose toujours en premier…
Il peut s’agir d’un minibus, d’un 4×4, d’un VL ou d’un pick-up.
Les sorties des aéroports internationaux sont « blindées » par les taxis, surtout des VL… Il est très difficile de trouver un coletivo dans ces coins-là.
On est souvent fort invité à prendre celui de la tête de file… Mais si vous estimez que le véhicule ou que le chauffeur ne vous inspire pas confiance, rien ne vous y oblige.
Le mode taxi implique qu’il n’est pas question de passagers supplémentaires « invités par le chauffeur » sans votre accord…
Mais, lorsqu’on est civilisé, on est libre d’offrir une place à un passager… Cela s’appelle « um Bouleia »… (un boulet)

Lorsqu’on est malin, Co voiturage, on est libre de se regrouper entre usagers pour partager l’usage et le coût du taxi…

Avantages

C’est votre véhicule privé avec chauffeur.
Nuit et jour, il y en a toujours un prêt à partir, pour où vous le souhaitez.
Demandez conseil à vos hôteliers et restaurateurs…

Tarifs :

Il est fixé par les grilles de prix officielles.
Indicatif : Comptez environ 1€ le Km et par véhicule (2015).

Auto stop

Ne comptez pas trop là-dessus, mais…
Personne ne vous laissera au bord de la route, surtout si c’est tard ou désert.
Les véhicules privés risquent une amende pour transport illégal.

Location de véhicules, nommé ici « Rent a Car »

Selon les îles et votre activité, cette solution risque de ne pas être pratique.
Vous entrez en randonnée par un bout de la montagne où votre véhicule est garé, vous ressortez de l’autre côté… Alors, vous prenez un taxi ?
Les indications routières sont encore rares.
Redoutez les nids de poules, les pierres errantes, les animaux divagants, les travaux et le mode de conduite locale…
Les stations de carburant sont rares, seulement dans certaines villes.
La grande majorité des cartes sont désuètes, fausses.

Tarifs

De 45 à 180€ par jour + caution + carburant + pépins…
Vu le prix au Km des Taxis et celui de l’essence…

Autocarro

C’est le bus urbain, tarifs tout petits…
Ce serait encore plus sympa s’il y avait une carte du réseau…

Globalement

Le chauffeur est l’unique personne habilitée à vous dire le prix,
à recevoir vos sous en fin de service, à vous rendre la monnaie avant de partir.
Si vous devez attendre ou refuser un service : Bloquez votre bagage entre vos jambes, ignorez les offres en regardant obstinément vos pieds.
Si on tentait de vous forcer la main : Vous n’êtes jamais obligé d’accepter.
Parlez leur dans votre langue, vous verrez bien qui vous répond le mieux.
Un chauffeur qui vous parle de son pays, dans votre langue est au même prix qu’un autre…

Vos droits, vos devoirs

  • Dans tous les cas, restez cool, souriez.
  • Faites reformuler votre demande et le tarif pour être bien compris, pour détecter ce qui ne va pas.
  • Descendre où et quand vous le souhaitez ou si vous avez peur avec la formule magique et tonique « MITCHYLY ».
  • Attention : La destination que vous indiquez peut être nommée différemment ici.
    Vous prononcez de toute façon trop mal pour être bien compris.

  • Le chauffeur doit pouvoir présenter la grille de tarifs officielle.
  • (Elle est exprimée en prix Taxi, à diviser par 10 pour les coletivos)

  • Le paiement se fait au chauffeur, à la fin du service.
  • Certaines îles sont bien pourvues en coletivo (Santo Antão, Santiago…) et d’autres où c’est associé aux mouvements des ferries ou des avions (São Nicolau, Fogo…).
  • Vous pouvez négocier un début de trajet qui peut être en mode Coletivo et son extension de trajet en mode taxi.
  • N’ayez pas peur de la policia. Elle est vraiment à votre service, elle joue un rôle social important que son nom indique clairement : « Policia de ordem publico »

Je pense que :

Payer moins cher que le tarif officiel n’est pas une pratique respectueuse au Cap Vert.
Ce chauffeur a peur de perdre un travail et vous le forcez à accepter un tarif suicide ?
Il n’est pas responsable des prix pitoyables que certains pays pratiquent, de ceux qui ne contrôlent pas leurs véhicules et leurs chauffeurs, ne scolarisent ni ne fournissent de soins à leur peuple, ont des routes pitoyables et des polices abusives….
Les chauffeurs font un travail difficile et finalement mal rémunéré.
Les frais généraux, d’entretien, de contrôles divers qui leurs sont imposés sont élevés. La grande majorité tire le diable par la queue, la banque, elle, tire sur le chauffeur…

Résident et partenaire dans leur travail, je ne négocie pas leurs prestations.
Les véhicules poubelles sont devenus assez rares. Vous n´êtes jamais obligés, ni de monter, ni de rester dedans. Pour les pistes défoncées, ils conviennent assez bien.
Éthylotest : On a parfois un petit problème de ce côté-là… Je parle toujours près du visage du chauffeur du Vendredi soir au Lundi matin.
La profession des chauffeurs est généralement honnête.
Cela n’empêche pas une ou deux brebis tordues de sévir par ci, par là, mais…
Cela vaut le coup de les recontacter pour un objet oublié ou perdu.
Au feeling, on peut leur confier des bagages à transporter.
Pour les richesses : Faut pas exagérer non plus…

Cet article est intéressant ? Partagez le …Share on Facebook

Pas de commentaire

Ajouter votre réponse

Réinitialiser